Tout sur l'immobilier à Annemasse et alentours
location saisonnière à Annemasse
Faire gérer un bien

7 questions à se poser sur la location saisonnière

La location d’un bien immobilier peut se faire de différentes façons. Vous pouvez choisir de louer un bien vide, meublé, à un étudiant, etc. Mais vous pouvez aussi opter pour la location saisonnière, en proposant un logement à des locataires de passage. Ce type de location revêt quelques spécificités. Voici 7 questions à vous poser avant de vous lancer dans la location saisonnière à Annemasse.

1. Qu’est-ce que la location saisonnière à Annemasse ?

La location saisonnière s’effectue sur du court terme. Il s’agit de louer un logement pour une nuit ou plusieurs semaines. On l’appelle la location « saisonnière » car dans la plupart des cas, c’est une location pendant la haute saison, dans un cadre touristique (l’été au bord de l’eau et l’hiver à la montagne). Voilà pourquoi une location saisonnière est toujours meublée.

2. Quelle est la marche à suivre pour se lancer dans la location saisonnière ?

Les étapes de la mise en location saisonnière sont un peu différentes que pour une location dite « traditionnelle ». Les démarches dépendent de votre situation :

  • Si vous louez votre résidence principale, vous devez en être le propriétaire (ou obtenir le consentement écrit de votre bailleur si vous êtes locataire). Pour pouvez louer votre logement moins de 4 mois par an.
  • Si vous souhaitez faire de la location saisonnière à l’année, vous devez déclarer votre activité auprès de la mairie de la commune. C’est aussi le cas pour les impôts et pour une éventuelle copropriété.

En tant que bailleur d’une location saisonnière à Annemasse, vous devez fournir un certain nombre de diagnostics immobiliers aux occupants. Le DPE n’est obligatoire qu’à partir de 4 mois de location.

Rendez-vous sur ce site pour savoir quelle est la taxe de séjour qui s’applique à votre location.

3. À quel moment le locataire paie-t-il le loyer ?

Le propriétaire est libre de fixer le prix de sa location saisonnière. Cela dit, le tarif doit être inférieur à votre loyer mensuel, si vous êtes seulement locataire. En tant que bailleur, vous pouvez également choisir le mode de règlement et le moment du paiement. Vous pouvez par exemple demander le versement du loyer avant l’arrivée des locataires ou le jour de la remise des clés. Si vous passez par une plateforme de réservation en ligne (type Airbnb), la somme due est versée au propriétaire le jour prévu de l’entrée dans les lieux des locataires.

4. Quels sont les éléments à indiquer dans l’annonce ?

Vos locataires vont certainement découvrir le logement le jour de leur arrivée. Il est rare que les occupants puissent visiter le bien avant. C’est pour cette raison que l’annonce doit être le plus précis possible. Vous devez rédiger un descriptif qui présente le bien, l’emplacement, les alentours, les équipements disponibles, les lieux d’intérêt à proximité, etc. Si votre annonce est plus concise, rien ne vous empêche d’envoyer toutes ces informations réunies dans un document après le premier contact. Bien sûr, ce document doit indiquer les conditions de votre location saisonnière : loyer, mode de règlement, moment prévu pour le versement, conditions d’annulation, etc.

location saisonnière à Annemasse

5. Faut-il établir un contrat de location et un état des lieux ?

Les propriétaires bailleurs ont tendance à se passer de ces formalités. Cela dit, le contrat de location est toujours obligatoire. Pour le bon déroulement de la location, vous devez établir un bail locatif comprenant un descriptif du logement, ainsi que le tarif de la location. Si vous passez par une plateforme de réservation en ligne ou par une agence immobilière, c’est à votre intermédiaire qu’incombe cette démarche. En ce qui concerne l’état des lieux, c’est à vous de voir si vous souhaitez en établir un ou non. Nous vous conseillons vivement de faire un inventaire le jour de l’entrée dans les lieux, à comparer avec celui du jour de sortie.

6. Que faire si l’une des parties change d’avis avant l’arrivée ?

Une location saisonnière à Annemasse peut être annulée par le propriétaire ou le locataire à n’importe quel moment, même si c’est à la dernière minute. Il faut donc préciser les conditions d’annulation dans le bail de location. Une clause d’annulation « en cas de force majeure » ne sera pas valable si vos locataires ne peuvent pas venir pour des raisons professionnelles. Sachez que les plateformes de réservation prévoient des conditions d’annulation variables : annulation jusqu’à tant de jours avant la date fixée pour le début de la location saisonnière, remboursement à hauteur de X %, etc. Et cela vaut aussi si c’est le propriétaire qui souhaite annuler la location. Si le locataire a versé un acompte, le propriétaire peut le conserver si le locataire annule sa réservation. Si c’est le propriétaire qui annule, l’acompte est rendu au locataire.

7. Est-il intéressant de faire gérer votre location saisonnière par une agence ?

La location saisonnière demande beaucoup de temps car les locataires s’enchaînent pendant une certaine période. Il n’est pas rare d’avoir plusieurs réservations par semaine. En tant que propriétaire, vous devez être prêt à tout instant : gestion des réservations, accueil des locataires, ménage, réponse aux questions, etc.

Afin de vous soulager dans ces différentes tâches, vous pouvez confier la gestion de cette location saisonnière à une agence immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez